Le float tube pour la carpe, pourquoi, comment. Part.2

Avec le float-tubes toutes les possibilités d’amorçages sont possibles : en spot ou massif, en une fois ou tout au long de la journée. Pour la dépose des montages,  je le fais glisser entre mes jambes jusqu’ à l’impact sur le fond, tout en commençant à palmer. J’amorce alors une zone de 1 voir 2 mètres carrés autour de mon montage.

Le float tube est si discret, qu’il n’est déjà arrivé de ne pas avoir le temps de revenir sur la berge : la bobine déroulait déjà dans mes mains !

Le coté le plus fun de l’utilisation du float tube, c’est le combat. On ressent tout en direct, le moindre coup de tête, tous les changements de direction et les rushs violents ; on se laisse traîner tout en gardant en permanence le contrôle, et comme on combat le poisson une partie du corps dans l’eau, les sensations sont garanties !

Petite astuce enfin pour enfiler les waders rapidement lors d’un run : t faites out simplement comme les pompiers quand il saute dans leurs chaussures et remonte leur pantalon pour partir en intervention. Il faut donc simplement enrouler les waders à l’envers juste à coté de votre bed chair, comme cela vous n’aurez qu’à les enfiler et à remonter les bretelles jusqu’aux épaules.

Romain Demigne